Menu

Rappel gratuit

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > La phytothérapie pour la constipation

La phytothérapie pour la constipation

Le 13 mars 2016
La phytothérapie pour la constipation

Guide pratique sur les plantes utiles pour le transit intestinal (par la Pharmacie Ollioulaise)

 

L’alimentation joue un rôle fondamental dans la régulation du transit intestinal, en privilégiant les fruits et les légumes riches en fibres solubles. Si malgré tout cela reste insuffisant, des laxatifs dits à « effet de lest » sont efficaces contre une constipation chronique ; leur mode d’action est mécanique : il y a formation d’un gel visqueux et une augmentation du bol fécal pour stimuler le péristaltisme (contractions musculaires permettant la progression dans l’intestin) et donc faciliter l’exonération. Attention, les laxatifs drastiques seront réservés pour les cas de constipation occasionnelle.

 

Quelles sont les plantes à utiliser pour mon transit intestinal lorsque je suis constipé(e)?

 

L’artichaut ou Cynara scolymus

 

La feuille d’artichaut est principalement utilisée pour traiter les affections hépatobiliaires. En stimulant la sécrétion biliaire, elle agit également sur la constipation. En effet, la bile stimule le péristaltisme et contribue ainsi à favoriser l’élimination des matières fécales.

 

Le fenouil ou Foeniculum vulgare

 

Les fruits du fenouil, riches en huile essentielle, sont utilisés pour leurs propriétés digestives. Ils vont stimuler la digestion, calmer les spasmes ainsi que les douleurs abdominales. Le fenouil évite également la formation de gaz intestinaux répondant ainsi aux problèmes d’aérophagie et de ballonements que l’on retrouve souvent en cas de constipation.

 

L’ispaghul ou Plantago ovata

 

L’enveloppe de la graine d’ispaghul est riche en mucilages qui vont former dans l’estomac en présence d’eau un gel non assimilable. Ce gel va permettre d’accroître le bol fécal et donc stimuler les mouvements intestinaux. Peu irritant, l’ispaghul va faciliter le passage en douceur du contenu intestinal et protéger la muqueuse digestive en cas de colite. Son « effet fibre » est très efficace contre la constipation chronique.

 

Le lin ou Linum usitatissimum

 

La graine de lin est très riche en fibres et en oméga-3. Ingérée entière, elle va accélérer le transit intestinal, lubrifier les selles et augmenter leur volume. Ce laxatif doux est aussi utilisé dans les douleurs abdominales et les colites spasmodiques. Il peut donc s’utiliser au long cours et même chez les enfants.

 

Le séné ou Cassia angustifolia

 

Les feuilles de séné ont une action laxative et même purgative selon la quantité utilisée. Son effet apparaît en une dizaine d’heures, c’est pourquoi on conseille de le prendre le soir au coucher. La motricité du côlon est accélérée, le volume des selles augmenté grâce à une inhibition partielle de l’absorption d’eau. Le séné constitue un traitement d’appoint car irritant. On va plutôt le conseiller dans les cas de constipation occasionnelle. Il est déconseillé de le donner aux enfants ainsi qu’aux personnes âgées. Après un traitement au séné (limité à quelques jours car irritant), on recommande de manger plus d’aliments riches en fibres et de rééduquer le transit en douceur avec de l’ispaghul ou des graines de lin.

 

Puis-je utiliser plusieurs plantes en même temps lors de ma constipation ?

 

On peut tout à fait utiliser plusieurs plantes et leurs propriétés pour soigner une constipation ; ces plantes vont pouvoir travailler en synergie.

Pour la constipation chronique avec des spasmes intestinaux et des ballonnements, vous pouvez utiliser les graines de lin associées à l’ispaghul et au fenouil.

En cas de constipation douloureuse, prenez des graines de lin avec de la sauge.

Si vous voulez rééduquer votre transit intestinal lors d’une constipation chronique, associez l’artichaut, le romarin, les graines de lin ainsi que l’ispaghul.

 

Sous quelle forme puis-je utiliser ces plantes pour soigner ma constipation ?

 

Vous pouvez soit utiliser les parties des plantes elles-mêmes en les ingérant ou bien les prendre sous forme de gélules prêtes à l’emploi vendues en pharmacie. L’artichaut et le fenouil existent également en ampoules buvables (parfois associés), l’ispaghul existe en sachets individuels à mélanger à de l’eau et le séné peut se trouver en comprimés à avaler. Les graines de lin peuvent être saupoudrées telles quelles sur vos aliments (dans une salade, dans un yaourt…).

N’hésitez pas à venir demander conseil à l’équipe de la Pharmacie Ollioulaise à Ollioules (83), à proximité de Toulon, de la Seyne sur mer, de Six-Fours, de Sanary, de Bandol, du Beausset, du Castellet et d’Evenos.

c